Haut
Les bonnes résolutions

Réussi tes bonnes résolutions en 4 étapes

Des bonnes idées ?

Tu cherches à perdre du poids, faire plus de sport, voir améliorer tes finances ? Ça tombe bien, quoi de mieux pour se motiver que les bonnes résolutions accompagnants la nouvelle année ? Euh… ben en fait presque tout, puisque dans la grande majorité, celles-ci vont échouer (environ 90% des cas, en moyenne selon les études).
La tradition est pourtant populaire, si on remonte à l’origine cela daterait même de l’antiquité ! À l’époque, bien que les promesses étaient adressées à un dieu, leurs buts étaient avant tout d’ordre social sous forme d’engagement envers une personne qui les avait aidés. Ensuite au fil des ans, la contrainte devait commencer à ennuyer pas mal de monde, c’est donc devenu un acte personnel.
 
Mais pourquoi tu me racontes ça alors, si ça sert à rien ? Je suis pas venu ici pour souffrir une leçon d’histoire !
Chill p’tit ours, un peu de contexte ne fait pas de mal, la pratique arrive tout de suite.

 

Choisis ta résolution selon ton besoin

Voyons voir, tes résolutions ce sont des choses que tu « aimerais bien » ou que tu « veux » vraiment faire ? Car c’est la première question à te poser. Changer une habitude c’est chiant, ça peut prendre du temps et il y aura sans doute plus de raisons d’abandonner que de continuer. En gros, il te faut un but.
 
Oublie les clichés un instant, prépare toi un p’tit thé, pose toi, réfléchi et fait le tri pour n’en garder qu’une. De quoi as-tu vraiment besoin ? Admettons que tu veuilles faire du sport, est-ce par plaisir pour un sport en particulier ou juste par principe ? Si c’est par principe, tu cherches plutôt à améliorer ta condition physique globale. En effet tu n’arrives pas à courir sans être essoufflé, et tu chéris l’espoir qu’un jour le 100M derrière métro sera l’épreuve reine des JO.
Oui bon, il y a sans doute de meilleurs raisons. Voici par exemple quelques bonnes raisons pour envisager de se mettre au sport : tu as des maux d’estomac, tu dors mal, mal de dos, trop de stress… Une résolution doit répondre à un problème concret et identifié.
 
Fail
 

Augmente tes chances de réussite

Tu as ta résolution et tu es motivé, c’est parti pour voir comment booster son succès avec la règle des « 4P » :
 
1/ Partager : plutôt que de te faire une promesse dans ton coin, implique d’autres personnes car cela va multiplier tes chances de réussite. Ça pourra te faire du soutien et dans tous les cas tu seras plus motivé. Quand je dis impliquer, y’a plusieurs manières: en parler autour de toi, mais aussi trouver quelqu’un avec un objectif similaire.
 
2/ Planifier : Une résolution c’est un projet, alors mieux vaut le préparer un minimum. Note ton objectif final, si il risque de te demander beaucoup d’énergie, divise le en plusieurs points clés plus faciles à réaliser jusqu’à arriver à ta situation actuelle. Pour chaque point clé, identifie les facteurs de réussite et d’échec, essaye d’estimer le temps que chaque point te prendra (genre 2h par semaine, 1h tous les jours…).
 
3/ Progresser : C’est bon tu as planifié ton projet de te mettre au sport, d’ailleurs tu commences la semaine prochaine par le marathon de Paris. Ok, alors même si ton objectif final c’était d’être champion du monde, va falloir y aller plus doucement, beeeauucoup plus doucement. Une clé du succès passe par une progression adaptée, vouloir brûler les étapes ne sert à rien (et en plus c’est pas gentil, elles t’ont fait quoi ?). En sport tu risques la blessure, en relooking tu perdras de l’argent car trouver son style se fait sur la durée, et en business n’en parlons même pas.
Tout cela menant bien sûr à l’abandon et la déception. Commence petit et augmente le rythme selon ton ressenti, soit à l’écoute de tes sens, et le plus dur soit objectif.
Attention, y aller progressivement ne veut pas dire ne prendre aucun risque, cela veut dire prendre des risques à la hauteur de son niveau, si tu as 1 000€ tu peux sans doute risquer 10€ si cela t’en rapporte 50€. Les erreurs sont importantes car elles permettent d’avancer, ne pas en faire peut d’ailleurs mener à l’échec d’un projet.
 
4/ Persister : Tu voulais perdre 10 kilos et tu as réussi, maintenant tu peux enfin remanger comme avant, super ! Non, puis en théorie si tu as suivi les étapes, il y a peu de chance que ton but final c’était juste « perdre du poids » . Tu sais donc qu’atteindre ton objectif est certes une finalité mais pas la fin. De même si tu as suivi un chemin progressif, tu ne devrais même pas ressentir le besoin de revenir aux veilles habitudes, ton mode de vie présent est devenu une habitude, bravo !
 
Après cela dépend aussi de ton type d’objectif, si il était basé sur une performance, tu pourras essayer de renouveler ou battre celle-ci pour ensuite revenir à un rythme plus calme au quotidien, mais toujours au dessus de ton niveau de départ. La vie change, il est parfois difficile de tenir ses objectifs car de nouvelles priorités apparaissent, c’est à ce moment qu’il faut savoir gérer son temps pour ralentir son rythme plutôt qu’un arrêt complet. Une voiture au garage déchargera sa batterie et ne démarrera plus, alors que la conduire un peu de temps en temps la ménagera, votre corps fonctionne pareil (mais ne vas pas boire de l’essence hein).
 
 
Ce sont les grandes lignes, n’hésitez pas à me dire en commentaire, sur les réseaux sociaux ou par mail si il y a des sujets que tu voudrais que je développe !

Alain
Alain

Fondateur du Chilling et paradoxe vivant. Un parcours atypique, alternant entre création graphique et création culinaire, voir les deux à la fois. N'hésitant pas à troquer son costume pour une tenue running quand l'occasion se présente... Mais il ne louperait pour rien au monde un épisode de One Piece !

Désolé, les commentaires sont désactivés.

Suis-nous sur Instagram